Je m’appelle Jérémie, je suis originaire des bords du lac de Neuchâtel (en Suisse) et j’étudie le droit et l’économie.

La liberté

Je vois le libéralisme essentiellement comme une philosophie politique qui sépare autant qu’il est possible le droit de la morale. Elle offre un cadre (liberté, propriété privée et contrat) pour que la société puisse évoluer de manière pacifique. Il ne s’agit pas d’un ordre moral complet. Les normes sociales doivent être défendues et inculquées par la société civile.

Le rôle de l’Etat doit être limité afin que la liberté individuelle soit préservée. Une société libérale doit permettre à chacun de vivre selon ses convictions et de s’épanouir en utilisant toutes ses capacités.

Trois livres :

De la Liberté – John Stuart Mill

La constitution de la liberté – Friedrich Hayek

La grande évasion – Angus Deaton

« Savoir se libérer n’est rien ; l’ardu c’est savoir être libre »

André Gide

Le thé

Mes séjours au Royaume-Uni m’ont fait apprécier une tasse de thé noir à différents moments de la journée. Cependant, les Britanniques ne sont pas uniquement de grands buveurs de thé. Ils ont également, dès le 17e siècle, développé de nombreuses idées fondatrices du libéralisme. Accompagnaient-ils leurs réflexions quotidiennes d’une tasse de thé ?

Newsletter de Liber-thé

Des articles, des études, toute l'actualité libérale dans notre newsletter.
Je m'inscris
close-link